Fermer
Your wonderland© Copyright 2018. Tout droit réservé.

Le parfait roadtrip écoresponsable en Gaspésie

Le Rocher Percé, emblème de la Gaspésie

La Gaspésie est reconnue pour ses magnifiques paysages, ses délicieux fruits de mer et sa pétillante route des bières. Mais savais-tu que c’est également une des destinations les plus durables au Québec? Partout, des initiatives touristiques écoresponsables surgissent pour faire face aux nombreux enjeux que la région fait face en ce moment, sois sa dévitalisation, la menace du changement climatique ou le phénomène de désert alimentaire. Nous avons donc testé pour toi le parfait roadtrip pour avoir un impact positif sur la communauté gaspésienne avec des sites touristiques qui ont à cœur leur territoire. Ce n’est bien sûr qu’à titre indicatif, libre à toi d’en prendre ou d’en laisser. Prépare-toi tout de même pour une virée de 9 jours en Gaspésie!

Jour 1

Montréal à Sainte-Anne-des Monts / 716 km – 7h de route

C’est le premier jour de roadtrip wouhouuuu!!! Si tu pars de Montréal, c’est 7 heures de route avant ta première destination, Sainte-Anne-des-Monts. Un bon plan pour aller « dormir » après un si long itinéraire, c’est l’auberge festive Sea Shack, un excellent endroit où aller fêter ta première soirée de vacance avec ta gang. Très probable qu’il y ait ce soir-là un show d’un de tes artistes québécois favoris au Tiki-bar sur le bord de la page qui te fera sentir dans un autre monde.

Jour 2

Sainte-Anne-des-Monts à L’Anse-au-Griffon / 187 km – 2 h 30 de route

Après une bonne soirée, quoi de mieux que d’aller prendre l’air frais de la mer? Exploramer est un musée aquatique qui a comme mission d’éduquer sur le fragile écosystème du Saint-Laurent. Visite l’aquarium des espèces indigènes du fleuve et apprends-en plus sur les requins qui s’y trouvent avec l’exposition « 100 millions de morts ». Tu ne verras plus ces grandes créatures de la même manière.

Exploramer en Gaspésie
Le musée d'Exploramer

Ne reste pas à l’intérieur trop longtemps! Exploramer t’invite à prendre part à ses excursions. La cueillette de poisson se déroule à marée basse et te permet d’explorer le littoral et ses multiples créatures. Qui aurait cru qu’autant de vie se trouvait aussi près de nous!? À marée haute, embarque sur le zodiac JV Exploramer et deviens un pêcheur gaspésien ou un apprenti océanographe! Tu prendras assez tôt conscience de la fragilité de ce qui se trouve dans le beau Saint-Laurent.

Informe-toi par la même occasion sur les produits de pêche durable en Gaspésie. L’organisme a mis en place le programme fourchette bleu, un écoguide qui conseille les consommateurs sur leur choix de poisson ou de fruit de mer afin qu’il soit le plus respectueux de l’écosystème du fleuve que possible. Le programme sert également de certification pour les commerces et restaurateurs et devient donc un outil très pratique lorsque viendra le temps de faire un tour à la poissonnerie par exemple!

Un souper au homard en Gaspésie
Un souper au homard en Gaspésie

Une fois de retour sur la terre ferme, c’est déjà le moment de reprendre la route direction le parc Forillon et l’auberge de jeunesse qui s’y trouve, Griffon aventure à L’Anse-au-Griffon. C’est une des auberges les plus populaires de la 132 et on comprend pourquoi avec son ambiance hippie décontractée. Faisant partit de l’association des professionnels en écotourisme du Québec, elle possède un solide plan de développement durable dans toutes ses infrastructures. Ne manque surtout pas une occasion de prendre une bière de microbrasserie gaspésienne à son bar vu sur le golfe!

Jour 3

Parc national Forillon

En ce 3e jour, pars explorer le parc Forillon en allant y faire une rando depuis la magnifique plage du Cap Bon-Ami jusqu’au belvédère du Mont-Saint-Alban où l’on y trouve de loin la plus belle vue de la péninsule. Faire la randonnée du bout du monde à Grande-Grave va aussi de soi, car elle t’amène auprès des ours, orignaux, phoques, sympathique porc-épic et même les majestueuses baleines gaspésiennes.

Par la suite, en fin d’après-midi, et si tu n’es pas trop exténué de ta journée, le capitaine du Balbuzard, le bateau de l’auberge, t’invite à venir pêcher en haute mer avec lui. Tu termineras certainement l’activité avec quelques bars rayés et maquereaux à faire cuire sur le barbecue de Griffon Aventure!

Si tu es intéressé à travailler à l’auberge, nous avons aussi écrit un article pour te convaincre 😉

Le Balbuzard, intrépide des mers
Le Balbuzard, intrépide des mers

Jour 4

Région de Gaspé / 52 km – 45 minutes de L’Anse au Griffon à Douglastown

Si tu te sens d’humeur aventurière, ne manque pas l’occasion de tenter l’expédition canyoning, une autre des activités offertes par Griffon. C’est quoi ça du canyoning ?? C’est comme des glissades d’eau, mais en pleine nature. Les courageux guides t’amèneront explorer un des affluents de la rivière Saint-Jean à pied ou à la nage, sauter d’une plateforme de 7 m, glisser dans des rapides et escalader des parois afin de te donner une bonne dose d’adrénaline.

Le canyoning à Griffon aventure
Le canyoning à Griffon aventure

Après une telle journée, rien de mieux que d’aller se reposer dans un lit confortable. À quelques kilomètres de la rivière Saint-Jean à Douglastown se trouve le centre Douglas. C’est le centre communautaire de la petite municipalité qui y abrite aussi une auberge. C’est parfait pour avoir l’expérience authentique gaspésienne sans trop de touristes. Tu contribueras du même coup à une bonne cause en y séjournant, car le bâtiment accueille plusieurs organismes qui favorisent la revitalisation de Douglastown et permet également de resserrer les liens entre les communautés anglophones et francophones de ce village bilingue. Fais aussi un tour sur la plage du barachois (banc de sable) pour une petite promenade revigorante!

Jour 5

Douglastown

Je suis à peu près sûr que tu n’avais jamais entendu parler de Douglastown avant. C’est pourtant un joyau du tourisme durable. En empruntant une route de rang non pavée à quelques kilomètres de la 132, on découvre un havre de paix en pleine forêt. Gaspésie sauvage est un petit commerce de produits issus de la cueillette forestière, soit des champignons, des herbes pour les tisanes et des épices toutes 100 % locales.

La maison et la ferme de la famille Mathar/Jacob
La maison et la ferme de la famille Mathar/Jacob

Originaires de Belgique, Gérard Mathar, Catherine Jacob et leurs enfants se sont installés en Gaspésie il y a une quinzaine d’années. Ce qui épate le plus, c’est que la famille est presque totalement autonome au niveau de leur alimentation. Ils ont une petite ferme avec toute sorte d’animaux pour leur consommation personnelle et de grands jardins où cultiver leurs légumes. C’est très inspirant de voir une telle initiative qui contribue à combattre le phénomène de désert alimentaire dans la région de la Gaspésie. Ils leur feront plaisir de te faire goûter leur produit et de t’amener en forêt pour une randonnée guidée afin de t’en apprendre plus sur les ressources comestibles qu’elle contient.

De plus, tu peux même y dormir! Le couple gère également un gîte nommé la Comptonie voyageuse très confortable avec un décor chaleureux qui possède cuisine salon et chambre à coucher. Pour ajouter à l’expérience insolite, tu peux aussi passer la nuit dans une micromaison et dormir entouré de la nature gaspésienne. Réserve-la sur leur site web ou sur la plateforme de réservation Vaolo!

Jour 5

Douglastown à Percé / 44 km — 35 minutes de route

Le matin du 6e jour, il est temps de se rendre à Percé! C’est probablement le plus beau village au Québec et la grosse roche qui s’y trouve est tellement photogénique! De toutes les attractions touristiques présentent dans la petite ville, c’est le Géoparc qui est certainement la plus complète pour un court séjour. Le site fait partie des géoparcs mondiaux de l’UNESCO et a comme mission, un peu comme Exploramer, de protéger le territoire et d’éduquer sur l’impressionnante géologie de la région.

L'église et le Rocher
L'église et le Rocher

Le terrain de jeux du Géoparc de Percé, c’est le mont Sainte-Anne au complet avec son grand réseau de sentiers et de belvédères avec vue sur le Rocher et l’île Bonaventure. Rends-toi sur le plus beau de ses points de vue depuis sa plateforme vitrée et envole-toi ensuite avec sa tyrolienne la plus rapide à l’est du Canada qui offre le même panorama. De retour au village, fait l’expérience de l’exposition multimédia interactive et ludique Tektonik qui retrace l’histoire géologique de la région racontée par une liseuse de Bonaventure wouhouhouu!!!

Pour clore une autre grosse journée, réserve-toi une nuit de « glamping » dans l’un de ses douillets prêts-à-camper et allume-toi un feu de camps sous la voie lacté!

Jour 7

 Percé à Bonaventure / 136 km – 2 h de route

Déjà une semaine depuis le départ de Montréal! Ça passe vite, mais il reste encore tant de choses à faire. Prends tout d’abord la matinée pour aller te baigner à la rivière aux émeraudes non loin du village. Un sentier de randonnée t’amène jusqu’à une chute se déversant dans une eau verte, douce et limpide.

La rivière aux émeraudes
La rivière aux émeraudes

Une fois revigoré dans cette eau quand même assez fraîche merci, on se dirige en direction de la Baie-des-Chaleurs sans manquer s’arrêter à la mystérieuse distillerie La Société Secrète à Cap-d’Espoir. La particularité de cette distillerie, c’est qu’elle se trouve dans une ancienne église anglicane datant de 1875 située directement sur le bord de la mer. Le vieux cimetière adjacent est même encore intact! Le producteur du fameux gin Les Herbes folles sort du lot grâce à ses procédés artisanales et l’utilisation d’ingrédients locaux dont on en trouve tu sais où? À Gaspésie Sauvage bien sûr! Prends le temps d’y déguster ses délicieux spiritueux avant de repartir, mais assure-toi que le conducteur désigné n’en a pas trop bu en douce.

Une fois à Bonaventure, installe-toi dans un des modernes chalets à louer du Bioparc et prend du repos pour l’avant dernière journée du roadtrip du lendemain.

Les chalets du Bioparc
Les chalets du Bioparc

Jour 8

Bonaventure

On termine le voyage avec une visite du Bioparc. Nous ne sommes pas des fans de zoo en général, mais celui-ci en est un d’exception. C’est un organisme sans but lucratif qui met en vedette les animaux indigènes de la Gaspésie. Pas de girafes ni de lions, mais des cougars, des ours et des orignaux dans un climat qui leur est tout à fait familier. Certains des animaux mésadaptés ou blessés ont même été rescapés afin de les mettre dans un endroit plus sécuritaire pour eux. Visite aussi également l’insectarium et le pavillon des reptiles pour en apprendre plus sur ces étranges animaux. C’est une activité parfaite pour un voyage familial.

S’il te reste du temps dans ta journée, va relaxer sur le bord de la rivière Bonaventure à la plage du rapide du Malin. Son eau est une des plus limpides au pays!

Jour 9

Retour à la maison / 850 km – 8 h 45 de route jusqu’à Montréal

Et voilà, plus d’une semaine de roadtrip se termine à cette merveilleuse Gaspésie et c’est le temps de faire la longue route de retour à travers le Québec. Tous les établissements que nous avons vus ont un impact positif dans leur région que ce soit au niveau environnemental ou social et ta seule visite a fait en sorte de contribuer à leur pérennité. Tu remarqueras qu’un point commun qui lie plusieurs de ces établissements est leur sens de la collaboration plutôt que de la compétition et c’est selon moi l’esprit même de la vie communautaire. Travailler ensemble pour bâtir le monde de demain. Nous avons vu que le voyage durable est possible au Québec, à nous de voir ce qu’il en est du reste du globe.

Merci à notre partenaire Tourisme Gaspésie!

1 comment

  1. Pour faire le tour de la Gaspésie il est préférable de le faire dans le sens inverse à ce que vous proposez! Les plus grand attraits sont dans le sud comparativement au nord et en plus l’arrivée a percé avec la cote surprise rend l’expérience plus exceptionnelle encore!

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *