Fermer
Your wonderland© Copyright 2018. Tout droit réservé.

Par où commencer en Égypte?

Mes potes égyptiens

Il y a deux ans de cela ce mois-ci, je m’envolais en Égypte depuis la Grèce pour un séjour inoubliable de 3 semaines. C’est encore une décision sur un coup de tête, mais c’est dans ces occasions que les meilleurs souvenirs se gravent! L’Égypte est un pays rêvé pour tous les touristes qui se respectent de par ses innombrables monuments archéologiques. C’est littéralement un monde des merveilles pour les amateurs d’histoires. Je te dresse donc une courte liste de 5 incontournables dans ton trip en Égypte dont je t’aurai convaincu d’organiser après la lecture de cet article. Un répertoire de 5 sites d’exceptions qui est loin d’être exhaustif bien entendu, mais qui débute bien un ordre de priorité. Lance-toi à leur découverte!

1. Les pyramides de Gizeh

Of course, les fameuses pyramides. Tu as probablement réservé tes billets en t’imaginant en dos de dedromadaire en train de te prendre en selfie avec. Et bien cette expérience t’est des plus accessibles! Pour seulement 25 dollars environ, dépendamment si tu négocies bien avec les guides locaux, tu peux te réserver le tour guidé complet du site à dos de ce gracieux animal en plus d’avoir l’accès au somptueux Sphinx. Tu vas me dire « Ouate de phoque! » et je vais te répondre « ben oui! » La livre égyptienne se chiffre à un taux de change très avantageux par rapport au dollar canadien (1 CAD = 0,08 EGP) et le coût de la vie est très abordable. Cela fait en sorte que ta plus grosse dépense va très probablement être ton billet d’avion. Profites-en! Revenons aux pyramides, le site de la Nécropole de Gizeh, vieux d’environ 4500 ans, se présente comme un incontournable pour les amateurs d’archéologie. 4 pyramides principales font partie du complexe, Khéops étant la plus imposante à près de 150 m de hauteur. Jouxtant la mégapole du Caire, on peut les voir de différents points de vue dans la ville pour le plaisir des yeux!

Égypte
Gizeh
Égypte
Alexandrie

2. Le bord de mer à Alexandrie

Alexandrie est la deuxième plus grande ville d’Égypte. C’est aussi historiquement un pôle culturel de la vaste région méditerranéenne étant donné qu’elle possédait le plus imposant port du pays. Là s’élevait le célèbre phare d’Alexandrie, une des 7 merveilles du monde antique, engloutie depuis par la mer. Y marcher le long de ses kilomètres de plages constitue donc des enjambées à travers l’histoire. Le coucher de soleil, lui, est des plus scénique sur cette mer calme. Au-delà du littoral, Alexandrie offre aussi une gamme d’activité qui saura te satisfaire. La Bibliothèque d’Alexandrie construite sur les ruines de la célèbre bibliothèque antique possède la plus grande salle de lecture au monde. Elle figure sur la liste indicative du patrimoine culturel de l’UNESCO. Le fort de Quaït Bay, construit sur le site de l’emblématique phare est également à voir. Érigé en 1477, il abrite aujourd’hui le musée égyptien de la marine qui relate l’histoire du port.

3. La mer rouge

Au-delà du canal de Suez et de l’autre côté de la péninsule du Sinaï à l’est se trouve une mer magnifique qui fait changement des déserts égyptiens. La mer rouge est d’un bleu azur en contraste avec la poussière des plaines, et les plages là-bas s’animent de vie, qu’elles soient humaines ou sauvages. Deux villes se révèleront certainement sur ton itinéraire, Charm el Cheikh et Dahab. Cette dernière est une charmante cité de bord de mer qui attirait autrefois les hippies et les marginaux vagabonds pour son ambiance décontractée loin de la civilisation et, bien sûr, le cannabis. Aujourd’hui, le tourisme s’est énormément développé et rapidement nous sommes frappés par le nombre d’hôtels et de sites touristiques qui s’y trouvent. Dahab est un véritable paradis pour les amateurs de sports nautiques que ce soit pour la planche à voile, le wakeboard ou, l’activité par excellence, la plongée sous-marine. Encore une fois, comme mentionnée avec la visite des pyramides, une introduction à la plongée ne te coûtera qu’une vingtaine de dollars pour 30 minutes de plongée. Malade! Et la vibe est absolument délicieuse le long de sa promenade et sur les terrasses des bars et restos. Très différent de la mentalité conservatrice de la vallée du Nile. Charm el Cheikh est plus populaire auprès des touristes. C’est une ville plus dense reconnue pour son nightlife, chose pas aussi commune en Égypte qu’en occident, et également pour ses sites de plongée impressionnants. Ces deux villes sont donc fortement à conseiller lors de ton roadtrip égyptien.

Égypte
Dahab plage
égypte
Les hiéroglyphes colorés

4. La Vallée des rois

En descendant au sud le long du Nile, on finit par trouver la glorieuse ville de Louxor, auparavant Thèbes. Cette ville se définissait autrefois comme la capitale et une nécropole très importante durant le nouvel empire (1500-1070 av. J.-C.). De nombreux temples sont à explorer dans cette cité côtière dont celui de Karnak et d’Amon qui sont parmi les plus remarquables d’Égypte. C’est cependant la Vallée des Rois qui retient notre attention ici. C’est un site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et ce n’est pas parce que c’est un simple cimetière. C’est une vallée entre des montagnes blanches de sables où sont ensevelis les plus célèbres pharaons de cette époque de l’histoire. Le fameux temple de Toutankhamon fait partie des centaines de tombes qui s’y trouvent et l’on peut le visiter!!! Toutes les sépultures sont atteignables par un tunnel dans le sol qui descend vers la chambre. Ces passages sont absolument fascinants. Des milliers de hiéroglyphes et d’images de toutes sortes sont imprimés sur les murs et les plafonds dans une explosion de couleur. La plupart des pièces sont vides à l’intérieur malgré la myriade de cadeaux offerts aux morts, car elles ont assisté au travers des années au pillage des chasseurs de trésors et aux investigations d’archéologues passionnés par leurs découvertes. Le seul bémol, c’est l’interdiction de prendre des photos à l’intérieur de ces monuments afin d’éviter d’abimer la surface des œuvres qui s’y trouvent. Ces dernières subissent déjà une détérioration de par les millions de touristes qui y transitent et c’est à nous visiteurs de respecter ce patrimoine inestimable. Les prochaines générations méritent aussi de s’y plonger les yeux!

5. Les temples d'Abou Simbel

C’est le seul site de cette liste dont je n’ai pas eu la chance de visiter par manque de temps à mon terrible regret. Les temples d’Abou Simbel à l’extrême sud du pays sont un incontournable malgré la distance à parcourir depuis Le Caire pour s’y rendre. Le complexe se constitue de deux sanctuaires, le Grand dédié au roi Ramsès II et le petit conscrit aux reines Neferki et Hathor. Le Grand est bien sûr la pièce de résistance. Il possède une façade de 30 m de haut et 40 de large fait de grès rouge. 4 colosses de 20m représentant le roi gardent l’entrée, un d’entre eux n’ayant pas survécu au travers les âges. Fait intéressant, le temple a été le sujet du plus grand sauvetage archéologique piloté par l’UNESCO dans les années 60 afin de le sauver des inondations du Nile. Il a été ainsi surélevé de 64 m sur la colline pour un cout total de 40 millions de dollars et tout ça pour le plaisir des voyageurs qui le visitent toujours par milliers aujourd’hui.

égypte
Colosses d'Abou Simbel

Pour conclure, l’Égypte est un monde irréel qui te fait regretter de ne pas rester plus longtemps pour explorer ses moindres curiosités. C’est un grand pays très abordable, diversifié et garantissant un choc culturel dès ta sortie de l’aéroport. Je te conseille de bien noter chaque point de cette liste et de m’écrire pour ajouter tous ceux qui devraient s’y retrouver. Bon voyage!

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *